L’Institut Jean de la Croix est un Centre de spiritualité de la Province des Carmes Déchaux d’Avignon-Aquitaine. Il propose une formation en spiritualité chrétienne et carmélitaine par des conférences grand public, des sessions ainsi que différents parcours de formation à distance, en partenariat avec les deux Provinces de carmes en France et la Faculté Pontificale Teresianum. Pour cela, il met à disposition des étudiants des ressources bibliographiques pour l’étude de la théologie spirituelle, en lien, notamment, avec les Éditions du Carmel. Afin de promouvoir la spiritualité comme discipline théologique, fondatrice du rapport de « l’Homme nouveau » avec Dieu, l’Institut Jean de la Croix favorise le caractère scientifique de la recherche en ce domaine. En outre, il fait droit à l’étude de la tradition carmélitaine comme Parole théologique pour notre temps.

Centre Associé de la Faculté Pontificale Teresianum

Histoire de l’Institut

À la demande du Chapitre Provincial des Carmes Déchaux de la Province d’Avignon-Aquitaine, l’Institut Saint Jean de la Croix ­– Séminaire de Spiritualité est fondé le 11 juin 1999. Le Provincial, frère Jean-Joseph-Marie BERGARA nomme le frère Stéphane-Marie MORGAIN directeur de l’Institut.

En l’an 2000, les statuts de l’Institut sont approuvés par le Conseil Provincial et un comité de plusieurs frères est adjoint au directeur.

En 2003, l’Institut Saint Jean de la Croix – Séminaire de spiritualité devient l’Institut Jean de la Croix.

Dès sa création, l’Institut s’attache à promouvoir la théologie spirituelle par un volet académique et scientifique et par un volet plus pastoral. Témoignent de cette double finalité de l’Institut, d’une part les colloques, dont certains internationaux, ainsi que les nombreuses sessions qui ont lieu, pour la plupart, en collaboration avec l’Institut Catholique de Toulouse (ICT), mais aussi pour d’autres, en lien avec le Studium Notre Dame de Vie. Les colloques ont tous fait l’objet d’une publication aux Éditions du Carmel auxquelles se sont adjointes les Éditions du Cerf et Ad Solem pour les Actes du colloque international sur Edith Stein les 4 et 5 mars 2005 à l’ICT.

Parallèlement à ces activités académiques, des cycles de conférences ou d’études de textes spirituels, à visée plus pastorale, ont été organisés aux couvents de Toulouse, de Montpellier, de Fribourg ou au monastère du Broussey.

En 2012, le frère Christof BETSCHART succède au frère Stéphane-Marie MORGAIN. Tout en continuant à proposer colloques et sessions à un public varié, fidèle et relativement nombreux, il impulse un nouvel élan, avec la création du Certificat de Spiritualité, en coopération avec la Faculté de Théologie de l’Institut Catholique de Toulouse (ICT), et avec la mise en œuvre des Universités d’été, dans le cadre du monastère du Broussey, situé dans l’arrière-pays bordelais.

La 1ère édition des Universités d’été, consacrée à la Liberté chez Edith Stein, a lieu en juillet 2013. Cette 1ère édition sera suivie par 7 autres. Durant un peu plus de 5 jours, des thèmes théologiques, philosophiques et anthropologiques sont travaillés dans la compagnie des saints du Carmel : « la question de la présence de Dieu dans l’homme » en 2014 ; « l’anthropologie théologique à la lumière des enseignements spirituels de sainte Thérèse d’Avila » en 2015, année du 500ème anniversaire de sa naissance ; « l’anthropologie de saint Jean de la Croix » en 2016 ; « la Trinité chez les saints du Carmel » en 2017 ; « Carmel et défis politiques au cours des âges » en 2018 ; « Femmes au Carmel avec Marie » en 2019. La 1ère Université d’été donnera lieu à une monographie en français sur la liberté, thématique centrale de l’œuvre steinienne : C. Betschart (dir.), La Liberté chez Edith Stein, coll. Recherches Carmélitaines 9, Toulouse, Éditions du Carmel, 2014, 190 pages. De même, en 2018, l’Université d’été donnera lieu à une publication : J.-E. de Ena (dir.), Carmel et défi politique, coll. Recherches Carmélitaines 17, Toulouse, Éditions du Carmel, 2019, 189 pages.  

Bénéficiant de la présence de la communauté des frères carmes et du très beau cadre du monastère du Broussey, au calme, loin des tumultes de la ville, ces Universités d’été offrent, aux participants, des conférences données par des spécialistes de la thématique proposée et, en lien avec la conférence du matin, des temps de lecture de textes, de partages et d’échanges en groupes, ponctués de temps de prière avec la communauté des frères carmes (oraison, offices liturgiques, messe). Des promenades dans les vignes, à travers les collines, procurent une saine détente et sont aussi l’occasion de poursuivre discussions, réflexion, méditations et contemplation…

Les premiers cours du Certificat de Spiritualité sont mis en ligne via la plateforme Moodle, dès la rentrée universitaire 2013. Cette formation à distance attire de nombreux étudiants de tous horizons, désireux d’approfondir, de nourrir et d’enraciner leur vie spirituelle dans la tradition vivante de l’Église, par une formation théologique solide, mais accessible sans pré requis. Dans la fidélité à son esprit de spiritualité soucieux d’unir théologie et vie spirituelle, tout en mettant en lumière le prophétisme du Carmel pour aujourd’hui, l’Institut propose aussi bien des cours de théologie trinitaire ou d’initiation biblique que des cours consacrés aux saints du Carmel.

À ce tableau, s’ajoutent des modules offrant une approche des différentes traditions spirituelles (bénédictine, dominicaine, jésuite, cartusienne) ou abordant des thématiques liées à la vie spirituelle. Ces enseignements sont délivrés essentiellement par les frères carmes, mais, également, par des professeurs de l’Institut Catholique de Toulouse (ICT) et par des enseignants spécialisés dans leur sujet. Ces enseignements sont répartis sur 3 ans et sont validés par des travaux écrits, pour les modules, et par des examens oraux, pour les cours. Un travail final conclut ce parcours d’études. Les oraux et la soutenance du travail final ont lieu à l’Institut Catholique de Toulouse (ICT), fin juin, lors d’une session de deux jours, au cours de laquelle, étudiants et enseignants se rencontrent pour des temps de prière, la célébration de la messe, des colloques et des moments d’échanges. Depuis 2020, en raison de la pandémie de Covid19, les enseignements sont validés par Zoom. Le diplôme obtenu est un Certificat de Spiritualité, reconnu par la Faculté de Théologie de l’Institut Catholique de Toulouse (ICT), totalisant 45 ECTS.

En 2020, à la suite du Chapitre Provincial, le frère Armand LEVILLAIN est nommé directeur de l’Institut Jean de La Croix. Héritier de ses prédécesseurs et convaincu du prophétisme du Carmel pour aujourd’hui ainsi que de la richesse théologique et spirituelle de l’enseignement de ses trois saints docteurs (Thérèse d’Avila, Jean de la Croix et Thérèse de Lisieux), il estime que le moment est venu de renouveler le contenu du Certificat de Spiritualité, en proposant plusieurs parcours de formation plus spécifiquement carmélitains, en partenariat avec les deux provinces des frères carmes déchaux de France (Avignon-Aquitaine et Paris) et avec le Teresanium (Faculté Pontificale située à Rome).

Le Certificat de Spiritualité est alors modifié dans sa forme, puisque deux diplômes sont proposés : un Certificat des Docteurs du Carmel consacré à l’approfondissement de la doctrine et de la théologie spirituelle des trois Docteurs du Carmel et un Certificat d’Études Carmélitaines incluant le parcours des Docteurs du Carmel auquel s’ajoutent des cours sur la spiritualité carmélitaine et chrétienne,  à travers des cours sur d’autres figures du Carmel (Élisabeth de la Trinité, Thérèse de los Andes, François Palau y Quer, Mariam de Jésus Crucifié, Edith Stein, etc.) ainsi que sur des thématiques de la vie spirituelle qui résonnent de manière particulière dans la tradition du Carmel (le combat spirituel, l’accompagnement spirituel, la vie fraternelle, la place de l’autorité dans la vie spirituelle, etc.). Le Certificat des Docteurs du Carmel totalise 168 h de cours, ce qui correspond à 35 Crédits (CR). Quant au Certificat d’Études Carmélitaines, il totalise 315 heures de cours et correspond à 60 CR.

En décembre 2021, l’Institut Jean de la Croix devient une Association régie par la loi de 1901 avec un bureau constitué de trois frères carmes de la Province Avignon-Aquitaine et un comité pédagogique constitué de frères carmes des deux Provinces de France et de personnes laïques.